lutte contre influenza aviaire en Seine-Maritime

Publié le

La vigilance vis-à-vis de l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) reste d'actualité :
 
Alors que la situation commençait à se stabiliser dans le Sud-Ouest, les foyers d’IAHP ont fortement augmenté dans les pays de la Loire depuis fin février 2022. Dans deux départements (Vendée et Loire-atlantique), une diffusion rapide du virus d’IAHP est observée.
 
 https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-situation-en-france
 https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-renforcement-des-mesures-de-protection-dans-les-pays-de-la-loire
 
Par conséquent, l'ensemble du département de la Seine-Maritime est toujours placé en risque élevé. Les mesures de prévention suivantes restent obligatoires pour tout détenteur de volailles ou autres oiseaux captifs :
•    claustration ou mise sous filets des basses-cours ;
•    mise à l’abri des volailles des élevages commerciaux selon des dispositions qui dépendent des espèces et des modes de production ;
•    interdiction de rassemblement d’oiseaux (exemples : concours ou expositions), sauf dérogation. En cas de vente de volailles vivantes sur le marché, l’accès est limité à un seul vendeur ;
•    surveillance clinique quotidienne dans tous les élevages (commerciaux et basses-cours).
 

Bien cordialement